Découverte de Ban San

Au retour de notre séjour à Muang Ngoy, nous nous installons dans une Guesthouse à Luang Prabang pour une semaine. Nous devons acheter toutes les fournitures nécessaires pour le mois à Ban San qui nous attend. Nous arpentons donc la ville à plusieurs reprises pour trouver divers objets : cahiers, stylos, ballons, compas, crayons de couleur, tissus,… Ban San étant un village relativement loin des grandes villes il est peu probable que l’on puisse retrouver là-bas des affaires s’il nous en manque, il est donc très important de bien calculer et planifier toutes les activités que l’on va réaliser avec la centaine d’enfants qui nous attend.

Nous partons dimanche matin pour Ban San. Nous effectuons 8h de bus sur des routes cabossées pour atteindre enfin le village. Après 8h tumultueuses, nous sommes accueillis au coucher du soleil par les enfants de l’école. Leurs grands sourires nous montrent qu’ils attendaient avec impatience notre arrivée ! Le premier contact se passe très bien, de nombreux sabaidii (bonjour en lao) sont échangés ! Après ces présentations, nous pouvons directement visiter l’école : une grande salle avec une sorte de cagibi séparé à l’arrière pour stocker les affaires. Juste derrière les toilettes des enfants. A Ban San nous finançons la construction d’une seconde salle de classe : la première serait consacrée aux études et la deuxième au développement personnel (musique, peinture, danse). Dans le futur, Khan Kham, notre partenaire sur place, voudrait pouvoir créer une troisième salle de classe pour accueillir les maternelles. De cette manière toutes les petites filles qui doivent garder les enfants dans la journée pourraient aller à l’école et les tous jeunes enfants pourraient apprendre à se développer à l’école sous la tutelle d’un professeur. L’école est très récente et est en plein développement : le premier bâtiment a été financé par un japonais en 2012.

Notre partenariat avec Ban San a été créé il y a plus d’un an avec Khan Kham. Le travail du groupe précédent avait permis de financer les meubles de la salle de classe et les fournitures scolaires de l’année dernière. C’est avec grand plaisir que nous voyons les photos accrochées au mur de nos prédécesseurs et les signes de marqueur « Donated by SOS Team » sur tous les meubles de la classe.

Nous nous installons dès le premier soir chez la famille de Khan Kham qui nous accueillera pour les 4 prochaines semaines. Les 10 filles dormiront dans une grande pièce tandis que les 4 garçons seront dehors. Les maisons laotiennes sont toutes construites sur pilotis, les garçons dormiront donc sous la maison (au frais pour la nuit mais réveillés par le coq dès 5h du matin !). L’accueil est chaleureux et la présence de Khan Kham qui effectue pour nous un vrai travail de traducteur nous aide beaucoup. Nous nous organisons rapidement car le lendemain une grosse journée nous attend. Dès 9h le lundi, Jean, Hugo, Arnaud et Sébastien sont sur le chantier de la deuxième salle de classe pour aider les villageois tandis que les filles font connaissances avec les enfants. Ils sont tous très accueillants. Nous constatons dès le début que les niveaux en anglais sont très variés : les petits enfants de 3 à 8 ans ne parlent pas du tout, et pour les plus âgés on passe de débutant à expert.

P1050750

Les cours d’anglais dureront trois heures et auront lieu tous les jours du lundi au samedi. Les enfants seront répartis en 4 groupes : les petits, les débutants, les intermédiaires et les experts. Le but est de tous les faire progresser au maximum pour optimiser notre action sur place. Nos journées sont chargées : de 6h30 à 7h30 sport, de 9h à 12h cours d’anglais, de 14h à 17h activités manuelles et sportives et enfin de 19h30 à 20h30 cours du soir en anglais. Le professeur d’anglais, M. Kham, nous épaule sur place pour tous nos contacts avec les enfants. Il traduit régulièrement nos propos en lao pour faciliter la compréhension (les règles d’un jeu par exemple). La première semaine nous a vite confirmé ce que nous supposions : les enfants ne savent pas écrire en anglais. C’est lors du petit test d’anglais qui avait été créé initialement pour répartir les enfants par niveaux que nous nous en sommes rendu compte. Pas d’écriture possible et donc pas de lecture non plus ! Mais hors de question de baisser les bras, notre équipe est déterminée à les sensibiliser au maximum à l’écriture et à la lecture !

Nous sommes très surpris par le niveau des plus âgés ! Il est bien meilleur que ce que nous pensions. Ceci vient du travail acharné de M. Kham qui exerce son métier avec passion et qui pousse toujours plus loin ses élèves. C’est ainsi que nous avons des conversations en anglais avec certains lors des cours du soir !

Nous nous sommes aussi rendu compte de la difficulté de travailler en 4 groupes différents dans une seule et même classe ! Lorsqu’un groupe fait une chanson, il dérange automatiquement tous les autres. Malheureusement tant que la deuxième classe n’est pas construite nous nous devons de nous organiser pour contrer ce problème. Notre équipe a donc pris conscience de la difficulté de travailler au quotidien avec les enfants. Nous sommes donc extrêmement fiers de financer l’ouverture de cette nouvelle classe.

Cette première semaine a été marquée par des évènements tels que le début de la construction de la deuxième salle, la cérémonie d’accueil de notre équipe, nos dégustations de noix de coco et de « jack fruit » chez M. Kham, notre grande chasse au trésor avec les enfants.

Comme noté ci-dessus, les garçons se sont attelés à la construction du deuxième bâtiment. Les villageois sont tous réunis (hommes et femmes confondus) pour creuser afin de planter les 8 poutres. C’est en moins de 10 minutes que tous sont déjà transpirants ! La chaleur n’a toujours pas baissée en ce début de semaine mais la mousson qui arrive doucement nous réjouit.

La cérémonie d’accueil a eu lieu le 4 juin à partir de 9h. Nous avons donc sorti pour cette occasion notre plus beau T shirt : le T shirt SOS ! Tous de vert vêtus, nous sommes accueillis par le gouverneur du district et les autorités du village. Plusieurs discours de remerciement sont prononcés. Ils nous sont tous traduits par Khan Kham. Puis Lindsay prit la parole pour remercier l’ensemble du village pour leur accueil et la gentillesse. Nous rappelons aussi nos objectifs ici, nos projets et notre volonté d’aider, pour les années à venir, le village de Ban San. Les enfants ont aussi assisté à la cérémonie et après les traditionnelles photos nous partageons tous ensemble (autorités laotiennes, professeurs, élèves et équipe SOS) un excellent déjeuner.

Dans l’après-midi, nous avons longtemps discuté avec Khan Kham qui nous a décrit toute son histoire. Nous avons donc écouté son enfance, son éducation au village et surtout d’où est née sa volonté de construire cette école.

Nous avons aussi été invités par M. Kham à partager des noix de coco. Il nous a présenté sa famille et est allé cueillir les 7 noix de coco ! Un vrai festin pour ceux qui aiment ça, un moment difficile pour ceux qui doivent manger par politesse. Nous sommes réinvités par M. Kham à venir déguster des jack fruits dans la semaine. Il est très touchant de constater avec quelle gentillesse et avec quelle sympathie nous sommes reçus.
La famille de Mr Kham, le professeur d'anglais

Enfin la semaine s’est clôturée avec une grande chasse au trésor pour les enfants. Répartis en 6 équipes, les enfants se sont confrontés à 6 différentes activités qui les ont tous menés vers leur trésor, des bonbons !
Pink Team!

La première semaine s’achève donc sur une très belle note mais notons tous de même que l’équipe est un peu au bout du rouleau ! Le dimanche après-midi devient donc une après-midi réservée à la sieste et au repos.

Publicités

Un commentaire

  1. Chère Rédactrice du  » Projet Laos  » , bien reçu ce 3ème article – Découverte de Ban San, on est « dedans » et on suit l’installation des Filles et des Garçons dans ce village.
    Dans votre prochain papier, pourriez-vous nous faire parvenir une photo de ce Monsieur Khan Kham avec l’explication des lettres n et m finissant le Prénom et le Nom de votre hôte, excusez je suis curieux !
    Bravo à toute l’équipe.
    Roger Pannier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s