Le village de Khankham

Le village de KhanKham

Ban San est situé à environ 51km de Phonesavan. Les 639 habitants de ce village vivent principalement de la culture du riz et du maïs mais aussi de l’élevage (poules, vaches, cochons…). Le revenu moyen par habitant est de 107$ par an.

Depuis 1986, il n’y a plus d’école élémentaire dans le village et les enfants doivent aller dans les villages voisins pour étudier, à environ 3 ou 5km. Ce qui rend l’accès à l’éducation très difficiles dès le plus jeune âge.

Le projet est né d’une belle histoire de solidarité. Khankham, une petite fille connue dans tout le village grâce à ses talents de danseuse est tombée malade. Tout le village s’est mobilisé pour l’aider et payer ses soins médicaux. Ces gestes ont beaucoup touché Khankham, alors lorsqu’elle son état de santé s’est rétabli, un projet d’amélioration de la vie des personnes de son village a commencé à murir dans sa tête.

Pour elle, l’amélioration des conditions de vie de chacun passe forcément par l’éducation. Elle a donc fait de la construction d’une bibliothèque et d’une école élémentaire son cheval de bataille. En 2008, elle contacte l’association “Give Children a Chance” mais ces derniers ne peuvent pas l’aider dans son projet. Depuis elle n’a jamais arrêté de chercher de nouveaux partenaires pour l’aider à la réalisation de son rêve. Et cette persévérance a porté ses fruits puisqu’en 2010, Khankham a obtenu l’autorisation des responsables de son village pour créer une école maternelle et une bibliothèque dans la salle communale du village.

Ses objectifs :

  • Donner la chance d’un meilleur future pour les enfants de Ban San
  • Permettre aux enfants de moins de 6 ans d’être préparé à l’école élémentaire
  • Construire un lieu où les enfants les plus jeunes peuvent jouer et apprendre de manière ludique afin que leurs plus grand frères et sœurs peuvent aussi étudier à la place de s’occuper d’eux
  • Stimuler l’éveil culturel des enfants à travers la lecture
  • Permettre de sensibiliser les habitants du village sur d’autres sujets comme la santé des mères et des enfants par exemple
  • Etablir un modèle qui pourrait servir à d’autres villages au Laos

Pour plus d’information sur le projet de Khankham, vous pouvez consulter sa page Facebook.

Publicités